Mesures pour l'embauche des jeunes
De nouvelles mesures pour favoriser l’embauche des 16-25 ans

Le 23 juillet, le gouvernement a présenté son « plan jeunes » pour faciliter l’accès à l’emploi. Ces mesures étant budgétisées dans le 3ème projet de loi de finances, elles n’entreront en vigueur qu’après la publication de cette loi et ses décrets d’application.

Concernant les mesures facilitant l’embauche des jeunes, on retiendra :

  • une aide de 4 000 euros pour l’embauche d’un jeune de moins de 25 ans entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.  Il s’agirait d’une compensation de charges, versée par l’Agence de Services et de Paiement (ASP) trimestriellement pendant un an à hauteur de 4 000 euros, sur l’ensemble des contrats de travail (CDD ou CDI) de plus de trois mois conclus avec des jeunes de moins de 25 ans, jusqu’à deux Smic.
  • une aide exceptionnelle concernant les contrats d’apprentissage et de professionnalisation de 5 000 euros pour les moins de 18 ans ou de 8 000 euros pour les plus de 18 ans. Cette aide serait versée pour tout contrat préparant à un diplôme ou un titre de niveau master ou inférieur, signé entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, sans condition sur le nombre d’apprentis pour les entreprises de moins de 250 salariés, et sous condition pour celles de 250 salariés ou plus, d’absence d’assujettissement à la contribution supplémentaire à l’apprentissage (CSA).

 

D’autres mesures sont proposées notamment pour développer la formation des jeunes dans les secteurs et les métiers d’avenir et le nombre de CUI-CIE.

 

En savoir plus :

https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/presse/dossiers-de-presse/dp-1jeune1solution