Actualisation du protocole sanitaire

Le protocole sanitaire pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de covid-19 a été actualisé le 18 mai (protocole-national-sante-securite-en-entreprise.pdf (travail-emploi.gouv.fr)). Il n’y a pas de grands bouleversements mais il faut malgré tout noter quelques nouveautés.

L’ajout majeur : l’aération des locaux

Suite aux nouvelles connaissances scientifiques à propos de la transmission du COVID, il apparaît que celui-ci se propage très facilement par le phénomène de l’aérosolisation. Autrement dit, plus une personne contaminée respire dans un endroit clos et réduit, plus la concentration virale de l’air de cet endroit sera élevé. A ce titre, le protocole sanitaire conseille fortement d’aérer régulièrement les locaux afin de permettre un renouvellement de l’air ambiant. Le document recommande au minimum une aération de 5 minutes toutes les heures.

Cette aération peut se faire manuellement en privilégiant une ventilation de la pièce par deux points distincts, tels qu’une porte et une fenêtre simultanément ouvertes, et/ou par le biais de systèmes mécaniques dédiés permettant un apport d’air neuf.

Dépistage en entreprise : précisions

Les employeurs qui le souhaitent peuvent mettre à disposition de leurs salariés des autotests. Dans ce cas, ils doivent respecter deux conditions : le volontariat des salariés ainsi que le secret médical.

Par ailleurs, le protocole précise qu’il appartient aux employeurs de diffuser l’information à leurs salariés sur les modalités d’accès à la vaccination par le SST (Services de Santé au Travail) et rappelle que les salariés peuvent s’absenter pendant leurs heures de travail afin d’aller se faire vacciner par les SST. Les salariés ne sont pas obligés de préciser le motif de cette visite médicale.

Télétravail : pas de modification

Concernant le télétravail, le protocole sanitaire en entreprise n’a pas évolué. Le télétravail doit continuer à être mis en œuvre pour toutes les activités qui le permettent. Pour les salariés en télétravail à 100 %, un retour en présentiel reste possible un jour par semaine lorsqu’ils le demandent.

Laisser un commentaire