Un expert-comptable, est-ce obligatoire pour une TPE ?

Non, une TPE ou une PME n’a pas d’obligation légale à faire appel à un expert-comptable. Néanmoins, les obligations comptables et fiscales nécessitent de solides compétences compte tenu de leur complexité. Par ailleurs, l’accompagnement d’un cabinet d’expertise-comptable comme Exco Hesio auprès des entrepreneurs roannais ne se limite à la tenue comptable : il est à ses côtés dans toutes ses prises de décisions et lui permet de se concentrer sur son cœur de métier.

Un formalisme important

Procédons d’abord à une distinction : il existe un delta important entre le régime ultra-simplifié de la micro-comptabilité et le régime réel (même simplifié). Concrètement, un micro-entrepreneur peut clairement se passer des services d’un expert-comptable, car il n’a pas l’obligation de produire un bilan annuel. La tenue d’un livre de recettes, d’un registre des achats et d’une déclaration mensuelle ou trimestrielle de chiffre d’affaires est en effet à la portée d’un entrepreneur rigoureux.

En revanche, aussi bien pour des formes juridiques d’entreprises individuelles (EIRL, EURL, SASU) qu’à plusieurs associés (SARL, SAS, SA, etc.) poussent beaucoup plus le curseur en termes d’obligations comptables et fiscales :

    • livres comptables (livre journal, grand livre, livre d’inventaire) ;
    • comptes annuels (bilan comptable, compte de résultat, annexe légale, dépôt au greffe et publication des comptes) ;
    • déclarations fiscales (IS, TVA, CVAE).

Gérer seul sa comptabilité, du sang et des larmes

Dans le cas d’une TPE en EIRL, EURL ou SASU, le chef d’entreprise peut librement choisir de se passer d’un expert-comptable et d’assumer seul les obligations légales inhérentes à son régime fiscal et son statut juridique. La loi ne trouvera rien à y redire. Il pourra s’appuyer sur des outils comptables tel que des logiciels de gestion de TPE ou des solutions de comptabilité en ligne, avec des tarifs extrêmement compétitifs en comparaison au coût d’un expert-comptable. Pour ses obligations fiscales, il pourra se rendre sur son espace professionnel sur impots.gouv.fr et effectuer en ligne ses déclarations et ses paiements. Tout cela paraît simple en apparence. En apparence seulement.

À moins de posséder de sérieuses compétences en comptabilité et en fiscalité, les règles à appliquer pour assumer l’ensemble des obligations dans les délais légaux sans erreur relèvent du chemin de croix. Facturation, encaissements, achats, frais de déplacement, immobilisation… La gestion comptable est complexe. Quant aux déclarations d’IS et de TVA, elles nécessitent de maitriser le langage de l’administration fiscale, ce qui n’est pas donné au premier venu ! Le risque est grand de commettre des erreurs et de se voir infliger des pénalités, dont le montant aurait été sans doute mieux employé à consacrer à une prestation de tenue de la comptabilité de votre TPE…

L’expert-comptable, partenaire naturel des TPE

Car au-delà du risque d’erreur, la gestion comptable d’une très petite entreprise est terriblement chronophage. Or, dans une TPE, le temps du dirigeant est précieux ! Par ailleurs, un expert-comptable ne se contentera pas de sécuriser les comptes et d’économiser du temps au chef d’entreprise. Il pourra l’aiguiller vers les bons choix pour optimiser sa trésorerie, lui délivrer des conseils avisés en matière de choix stratégiques afin de l’aider à développer son activité.

Dans le Roannais, Exco Hesio accompagne ainsi la croissance des TPE en intervenant également dans le champ social (RH, paie) ou juridique. Une relation de confiance qui libère le chef d’entreprise d’une tâche fastidieuse, pour lui permettre de concentrer son énergie sur son cœur de métier.

Laisser un commentaire